Poèsies

A votre disposition, les recueils d'écrivains en herbe.

 

LETTRE A QUICONQUE

   Au cours de ma vie antérieur, je me souvient de cette rose cueillit dans un champs aupres d'un cheval qui dormait allongé au coté du chien. C'était le chien qui par beau temps gardait les brebis. Ces brebis étaient nombreuses, mais toutes respectaient le berger. Ce berger amoureux de la montagne avait decouvert la ville et y avait trouver une belle citadinne dont il tomba amoureux, il abondonna la montagne et son troupeau qui perrit dans l'espace clot par faute de nourriture. Une fois marié le nouveau citadin perdit la raison, tua sa femme, l'éventra pour extirper l'enfant qui devait naître dans un mois et jetta le bébé du 3eme étage dans la rue fracassant une vielle dame. Tous les marchands et passants levèrent les yeux et virent une masse tomber même endroit, c'etait le père ou l'ancien berger qui mourru a son tour par la chutte.

   Inquiêtude innavouée,
      non respect des cultures sociales,
          peur du futur ?
   On ne saura jamais, ça je ne me s'ouvient plus.

 

HISTOIRE PSEUDO-VIRTUELLE

   Un apres midi d'automne, je me decide à aller chercher des clopes au tabac. En ce jour de dimanche 31 octobre 1999, alors que les médias ne parlent que du beug de l'an 2000, je prends banalement ma voiture pour me rendre au tabac de la gare.
Tout allez bien, je ne sortait pas d'une cuite ou d'un parcours de fumette, mais quelle fût ma stupeur quand je vis ces boulles blueus fluorescentes à même posées sur les derniers cendres de ce qu'on appelait encore hier la gare de Perpignan...

 

Drogue

   Qui de normalement constitué, aussi bien physiquement que normalement, n'aurait jamais souhaiter se retrouver dans un monde ou seul le rose serait une couleur tolérée ?
Certains, apres de multiples effort arrivent à s'adapter ou créer un monde merveilleux avec une sans cesse sentation de bonheur.
D'autres, plus làches, sont obligés de simuler ces moments intenses d'épanouissement à travers les drogues environnentes. Ces anarchiques ou gens influençables désirent se libérer et sont obliger de traverser ces chemins ombragés.